com de presse sur la question des examens

vendredi 30 mai 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

La fédération des syndicats SUD Education tient à rappeler que :
- La grève est un droit constitutionnel
- Ce ne sont pas les grévistes qui ont choisi le moment de leurs luttes : c’est le gouvernement qui
tente de faire passer en force, à la fin de l’année scolaire, des "réformes" qui constituent une
régression inacceptable pour l’ensemble des travailleurs et des chômeurs, et qui remettent en cause
les services publics.
- le seul blocage vient du gouvernement qui a décidé de faire de la période des examens une arme
politique pour casser la grève.

La fédération des syndicats SUD Education s’élève contre les pressions exercées sur les grévistes pour
qu’ils assurent quand même un service d’examen : la grève s’étend en effet à l’ensemble des obligations de
service des enseignants.

C’est au gouvernement d’assumer ses responsabilités vis à vis des élèves et des étudiants en mettant fin au
conflit qu’il a initié. Cela passe par la satisfaction des revendications et le retrait des projets.
SUD Education soutiendra les initiatives décidées par les grévistes pour faire aboutir les revendications,
et défendra, si possible dans un cadre intersyndical, tous ceux que l’administration sommera
individuellement d’assurer un service d’examens, au mépris du droit constitutionnel qu’est le droit de
grève.

Saint Denis, le 30 mai 2003

Agenda

<<

2022

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois