Pétition contre le projet de loi de "prévention de la délinquance"

Demain, une société de contrôle
lundi 6 décembre 2004
mis à jour dimanche 12 février 2006

Nous sommes tous susceptibles, dans nos vies quotidiennes, de nous adresser à un de ces professionnels : enseignant, médecin, infirmière, psychologue, psychiatre, puéricultrice, assistante sociale, conseillère en économie sociale et familiale, travailleuse familiale, éducateur spécialisé, animateur, etc.

AUJOURD’HUI :
Ce qu’ils savent sur nous, ce que nous leur confions, est protégé par l’éthique, la déontologie ou le secret professionnel attachés à ces métiers. Cela a permis jusqu’à maintenant de garantir à chacun, en toute équité et en toute confiance, une relation pédagogique, d’aide ou de soins.
Or ces métiers de l’aide à la personne sont soumis aux dispositions du projet de loi dit de « prévention de la délinquance », élaboré sous l’égide du ministre de l’Intérieur, et qui doit être présenté au Parlement à la fin de cette année.

DEMAIN :
« Tout professionnel intervenant au titre de l’action éducative, sociale ou préventive est tenu d’informer le maire de la commune de résidence de la personne au bénéfice de laquelle il intervient, ou le représentant désigné par le maire, de l’action entreprise au bénéfice de cette personne. »

Ainsi devront être communiquées au maire (sous peine de sanctions disciplinaires) des informations d’ordre privé concernant
- les personnes victimes de l’insécurité sociale (chômeurs, travailleurs précaires),
- ayant des difficultés financières (surendettés),
- les parents confrontés à des difficultés éducatives,
- les enfants en échec scolaire (ou trop souvent absents de l’école),
- des personnes malades (alcoolisme, toxicomanie), ...

NOUS SOMMES TOUS CONCERNES !

Avec cette loi, tout citoyen est susceptible d’être soumis au contrôle du maire et d’être fiché en tant que délinquant potentiel.

Le projet de loi prévoit aussi, avec la création d’un fichier national des hospitalisations psychiatriques, de ficher les personnes en souffrance mentale ayant recours à l’hospitalisation (450 000 environ chaque année).

La question des définitions de la délinquance et de la prévention se pose !

Le projet de loi ne comporte aucune mesure pour remédier aux causes économiques et sociales de la délinquance, pas plus qu’il n’octroie au maire de moyens en matière d’action sociale. Il s’agit uniquement de contrôle.

Sous couvert de « prévention », cette loi sonne la fin du travail social, médico-social et éducatif, en supprimant ses valeurs éthiques et déontologiques de respect de la personne, en obligeant les intervenants sociaux à être des auxiliaires de police.

C’est la fin de l’intimité des personnes, la systématisation du contrôle, au nom du partage de l’information, avec le maire désigné comme « le pilote en matière d’animation et de coordination de la prévention de la délinquance », et également avec les services de police (dans le cadre, notamment, des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance).

Nous, citoyens, parents, professionnels,
- dénonçons l’amalgame entre le champ social, éducatif, sanitaire, et le champ répressif et sécuritaire
- refusons l’obligation de délation qui rend impossible toute politique de vraie prévention et d’accompagnement des personnes.

Nous exigeons le retrait du projet de loi de « prévention de la délinquance ».

Signez, faites signer en ligne cette pétition, et téléchargez-la pour la diffuser autour de vous :

PDF - 98.4 ko
Télécharger la pétition

Merci de retourner cette pétition à :

Fédération des syndicats Sud éducation
17, boulevard de la Libération
93 200 Saint-Denis


Signatures :  265

Date Nom Profession Ville
Décembre 2004 BUROSSE Monique Assisante Commercilae PARIS
Décembre 2004 VOLUT, Isabelle bibliothècaire Blois
Décembre 2004 MAURY Jean-François enseignant conseiller municipal Saint-Orens de Gameville
Décembre 2004 JOUMARD Ivan professeur St Chamond
Décembre 2004 POULLAIN Bénédicte documentaliste Coutiches
Décembre 2004 GUILLOTEAU Martine enseignante, ancienne assistante sociale Venansault
Décembre 2004 PAIRAULT Stephane assistant social scolaire Chelles
Décembre 2004 BRISSE Anita enseignante Lisbonne
Décembre 2004 VIELMAS enseignant 11480 La Palme
Décembre 2004 BURBAUD Armelle Professeur Vendôme
Décembre 2004 JUCLA Gilles enseignant Lannion
Décembre 2004 NUC Bruno prof.d\'école Aurillac
Décembre 2004 LE GALL Johann enseignante Saint Ouen l'Aumône
Décembre 2004 BRUN Pascal Adjoint administratif EN La Garde
Décembre 2004 FERRY France enseignant Puteaux
Décembre 2004 CHARLOT Elsa professeur d\'école Montpellier
Décembre 2004 LOUVIGNY Guillaume animateur socio culturel Angers
Décembre 2004 HUGONIN Maurice Prpfesseur retraité Marmande
Décembre 2004 LEPICIER Philippe instituteur Pouance
Décembre 2004 PARIS, Emmanuel Enseignant-chercheur Paris
Décembre 2004 CHAMERON, Stéphane Enseignant-chercheur Paris
Décembre 2004 AUGE Marie-Claude professeur Perpignan
Décembre 2004 MARTINET Christine ingénieur Lyon
Décembre 2004 FAVIER Erick commercial Montpellier
Décembre 2004 CHAMBON Roselyne responsable associative Lyon
Décembre 2004 ACHARD Pablo physicien Anvers
Décembre 2004 CHARLES Eric Instituteur Champigny sur Marne
Décembre 2004 ROYNARD JM IGE Kintin
Décembre 2004 RODRIGUEZ Isabel enseignante Ingré
Décembre 2004 BOOS, Thomas enseignant La Chapelle d\'Armentières
Décembre 2004 MAZET Monique secrétaire, mère et grand-mère Banlieue toulousaine
Décembre 2004 CLEMENT Marie-Line enseignante MARGIVAL
Décembre 2004 ZAHN Ulrike prof Orleans
Décembre 2004 COLAS enseignante Mitry
Décembre 2004 GODET Yannick Musicien Béziers
Décembre 2004 GUENOT Liliane Enseignante Fontenay sous Bois
Décembre 2004 LECLERE Elaine enseignante Lyon
Décembre 2004 ROBERT Xavier chargé de mission Lyon
Décembre 2004 GRASSELLI, Olivier enseignant Paris
Décembre 2004 PIERRE Nicolas enseignant Céret

Navigation

Mots-clés de l'article

Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois