Face aux injonctions contradictoires du Ministre, SUD éducation appelle les personnels à ne pas risquer de se rendre sur les lieux de travail sauf absolue nécessité

Communiqué de SUD éducation
dimanche 15 mars 2020
mis à jour lundi 16 mars 2020

Depuis les annonces de fermeture des établissements scolaires jeudi soir par Macron, les personnels d’éducation sont plongés dans l’incertitude en raison de l’impréparation du Ministère et des ordres contradictoires qui circulent depuis. La communication désastreuse n’a fait ces derniers jours que plonger un peu plus les personnels dans une insécurité qui n’était pas nécessaire en cette période et les a livré-e-s aux lubies scandaleuses de certain-e-s chef-fe-s d’établissements zélé-e-s.

Au-delà de la suspicion du Ministre envers les personnels qui démontre une fois encore la supercherie du slogan « l’école de la confiance », SUD éducation considère que le ministère manque gravement à ses obligations en matière de santé et de sécurité des personnels.

Depuis quatre jours, Blanquer ne cesse d’être contredit par ses propres services, le Premier ministre et le Président de la République.

Il doit cesser de communiquer des ordres contradictoires et anxiogènes pour tous les personnels. Il doit cesser de renvoyer aux échelons locaux les prises de décisions, ce qui multiplie les initiatives hasardeuses des hiérarchies locales (chef-fe-s d’établissement et IEN).

La présence inutile sur le lieu de travail lundi est irresponsable et dangereuse, et contraire à toutes les consignes données par le gouvernement à l’ensemble de la population.
En ce qui concerne l’accueil d’enfants des personnels de santés mobilisés dans la crise, SUD éducation exige que toutes les mesures soient prises pour minimiser les risques de santé.

SUD éducation invite en conséquence tous les personnels à ne pas se présenter dans les établissements scolaires dès le 16 mars si leur présence n’est pas absolument nécessaire.
SUD éducation appelle les personnels à exercer massivement leur droit de retrait par un simple courrier électronique lundi là où la hiérarchie voudrait les faire venir coûte que coûte.

PDF - 102.4 ko
Face aux injonctions contradictoires du Ministre, SUD éducation appelle les personnels à ne pas risquer de se rendre sur les lieux de travail sauf absolue nécessité

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311