Évaluations nationales imposées à la rentrée : le ministère fait reposer le poids de la crise sanitaire sur les personnels et les élèves

Communiqué de SUD éducation
vendredi 3 juillet 2020

Blanquer a indiqué dans un courrier envoyé aux personnels son intention de maintenir les évaluations nationales à la rentrée 2020.

Faire passer des évaluations dès la rentrée est irresponsable. Il est inacceptable d’évaluer des élèves sur des notions non-abordées.
Les élèves et les personnels viennent de vivre une fin d’année catastrophique en raison de la crise sanitaire. L’enseignement à distance, la fracture numérique, la mauvaise gestion de la crise par l’administration jusqu’à son plus haut niveau pendant le confinement et lors de la reprise ont exacerbés les inégalités scolaires.

Les élèves n’ont pas eu les conditions nécessaires pour poursuivre les apprentissages, malgré ce que ne cesse de répéter le ministère.

SUD éducation dénonce ces évaluations depuis leur mise en œuvre tant du point de vue de leur contenu, que de leur passation ou de leur traitement sur les serveurs d’Amazon. Dans le cadre post-Covid l’absurdité de ces évaluations est d’autant plus flagrante qu’elles mettront en échec les élèves.

SUD éducation revendique l’abandon des évaluations nationales standardisées, vides de sens et cause d’une dégradation des conditions de travail et d’étude pour les élèves et les personnels.

Depuis le début de la crise sanitaire, SUD éducation revendique un plan d’urgence de l’éducation pour la rentrée de septembre. Les élèves ne doivent pas faire les frais des décisions cyniques du ministère.

PDF - 111.1 ko
Évaluations nationales imposées à la rentrée : le ministère fait reposer le poids de la crise sanitaire sur les personnels et les élèves

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311